Archive for the 'Séduction' Category

Comment faire pour qu’il ou qu’elle craque et en redemande? Maîtrisez d’abord… le baiser

Le baiser est une étape très importante dans un début de relation. Il représente une des premières étapes de la rencontre sensuelle entre deux êtres. Non seulement il permet de témoigner à l’autre toute notre tendresse, mais il constitue également un ingrédient essentiel aux préliminaires amoureux.

Mais comment devenir maître du baiser ?

Bien embrasser est un art qui s’apprend. Ce qui est important avant tout, c’est d’y mettre son coeur, quelle que soit la technique utilisée. Bien qu’il existe plusieurs formes de baisers, nous parlerons un peu plus ici du fameux «french kiss»,  baiser qui implique l’utilisation de la langue.

Nombreuses sont les anecdotes de «FAIL» qui me sont racontées par des adolescents(es) : Le déplaisir d’avoir une langue trop profondément insérée au fond de la bouche, un excès de bave qui rend l’expérience aussi plaisante qu’embrasser un boeuf, ou une bouche ouverte tellement grande que «je croyais qu’elle allait m’avaler!».

Pour maîtriser l’art du baiser, il faut le voir comme une façon d’apprivoiser l’autre, une façon de pouvoir entrer peu à peu dans son univers. Il ne faut pas y entrer à grands pas. Après une série de petits baisers sur les lèvres, l’un des partenaires entrouvrira sa bouche et naturellement, l’autre le suivra. Commence alors la rencontre sensuelle, douce, humide, entre deux langues qui chercheront tout d’abord à se connaître, pour ensuite entrer en mouvement. Plusieurs préfèrent les mouvements subtils de va et vient au manège en boucle à vitesse grand V. Prenez votre temps, plus les mouvements seront langoureux, plus le baiser sera agréable. Laissez vous guider par votre envie et surtout par celle de l’autre. Soyez à son écoute car le secret d’un baiser réussi est la capacité de s’accorder au rythme et aux sentiments de l’autre.  

Pour renchérir sur mon exposé, je vous partage une vidéo éducative du site www.educationsensuelle.com qui explique avec démonstration à l’appui, comment faire un baiser sensuel dont votre partenaire se souviendra! Allez-y, prenez des notes!

Bons baisers!

Publicités

L’attirance sexuelle au travail

Actuellement,  pas moins du tiers des couples se crée sur les lieux du travail. Alors qu’auparavant on rencontrait notre communauté et notre âme soeur sur le «perron de l’église», les milieux de travail sont devenus des lieux particulièrement propices à l’éclosion de relations amoureuses ou de relations passagères. Comment expliquer cette réalité ?

Nous passons aujourd’hui beaucoup de temps sur les lieux du travail.  Il n’est pas rare que nous passions plus de temps en compagnie d’un(e) collègue, qu’en compagnie de notre propre famille. Cette proximité favorise le développement de l’attirance sexuelle.

Le partage d’intérêts communs peut également expliquer le développement de cette attirance. En effet, les entreprises d’aujourd’hui utilisent des techniques dans la sélection de leur personnel afin d’embaucher des candidats ayant des caractéristiques précises. Ils recherchent des employés qui possèdent un certain schème de valeurs et une certaine éthique de travail. Les employés se ressemblent davantage qu’auparavant. Dans ce contexte, il est tout à fait compréhensible de développer une attirance pour un(e) collègue lorsqu’il(elle) partage les mêmes passions, les mêmes intérêts ainsi que les même valeurs. Se retrouver jour après jour avec quelqu’un qui est sur la même longueur d’onde, cela peut devenir difficile d’y résister.

Finalement,  partager des objectifs communs et tenter de se dépasser dans un travail d’équipe stimulent l’affiliation. Sentir qu’on fait partie d’un tout, estimer le travail et les compétences de l’autre, recevoir de la reconnaissance pour nos propres compétences et actions, tous ces sentiments donnent envie de se rapprocher. Se sentir compris et apprécié peut éveiller l’attirance sexuelle. Si en plus, on associe ces bons sentiments avec l’érotisation de l’interdit, le désir risque d’être à son comble.  Désirer se rapprocher de l’autre tout en évitant de se faire repérer, cela peut devenir un jeu délicieux !


Qui suis-je ?

Je m'appelle Marie-Josée Drouin et je suis sexologue, psychothérapeute auprès de couples et d'adultes depuis 18 ans.