Posts Tagged 'vitalité'

Le sexe, pour oublier l’ennui

L’ennui est une émotion humaine que l’on peut décrire sous différents aspects. C’est une expérience émotive désagréable où nous perdons contact avec notre vitalité intérieure. L’ennui, c’est ne plus avoir d’intérêt pour nous-même, pour les autres ou pour l’extérieur. C’est une impression d’être figé dans le même et le semblable.  C’est l’émotion contraire à l’intérêt. L’ennui peut frapper la personne seule, mais peut se vivre aussi en présence des autres. Il peut surgir de façon subite, innatendue, mais peut aussi s’installer en nous lentement et insidieusement.  Une chose est certaine, il ternit et grisaille notre réalité.

Le sexe peut facilement être utilisé pour voiler ou même complètement masquer l’ennui que nous pouvons ressentir dans notre vie ou notre relation. La vivacité du plaisir sexuel associé à la fusion avec l’autre peut être un puissant analgésique temporaire. Les fantaisies érotiques peuvent avoir le même effet. Je pense à Stéphane qui trouve sa vie sexuelle rigide et routinière avec sa conjointe. Il attend impatiemment le coucher de son élue pour pouvoir se brancher sur le net. Il y trouve une panoplie d’histoires plus excitantes les unes que les autres. Il ne ressent alors plus le vide et l’ennui… Le revers à cette échappatoire : il ne fait presque plus l’amour à sa femme.

Je pense aussi à Geneviève qui vit seule depuis plusieurs années et qui n’aime pas son travail. Elle multiplie les rencontres sexuelles parce qu’elle aime se nourrir du désir et de l’admiration qu’elle éveille chez ses amants. Elle a le sentiment d’établir des relations et ne ressent plus son ennui… Le revers encore une fois : elle me dit ressentir du plaisir sexuel, mais ne ressent aucune satisfaction sexuelle…

La masturbation compulsive, la promiscuité sexuelle (grand nombre de rencontres sexuelles), tous ces orgasmes, représentent en quelque sorte des manifestations de l’ennui. Une consolation à la tristesse de vivre. L’ennui que l’on ressent mérite que l’on s’y arrête afin de découvrir ce qui doit changer en nous-même, dans notre vie ou dans nos relations. L’ennui est une émotion humaine utile. Il veille  à notre développement. Pour qu’il puisse disparaître, il ne faut pas s’en distraire. Il doit être senti et confronté. Sortir de l’ennui implique un effort, un travail. Il  faut s’opposer à notre inertie et à notre sentiment d’impuissance face à notre réalité. Malheureusement, plusieurs d’entre nous sont prêts à renoncer à leurs potentialités plutôt que d’accueillir la souffrance parfois nécessaire pour les faire grandir …

Référence: Jules Bureau, Vivement la solitude ! La nature et les avantages de la solitude et ses liens avec la sexualité humaine, Editions du Méridier, 1992.
Publicités

Qui suis-je ?

Je m'appelle Marie-Josée Drouin et je suis sexologue, psychothérapeute auprès de couples et d'adultes depuis 18 ans.

Pour me suivre :

Mes archives

Merci de me visiter

  • 54 722 visites
Publicités